1/ Bonjour Fabien, pouvez-vous d’abord nous expliquer ce qu’est un tournoi ITF ?

Un tournoi ITF est un tournoi sous l’égide de la Fédération Internationale de Tennis (ITF) où tout le monde peut participer malgré tout, simplement à la différence des tournois français où tu as besoin d’une licence française, il faut une licence internationale qu’on appelle IPIN.

Il existe différents types de tournoi ITF. Cette semaine au LTCDN vous organisez un Seniors (+35 et catégories supérieurs). Il existe également des tournois ITF pour les Juniors, pour les pros, pour les personnes en fauteuil, pour le beach tennis, etc. Il y a également plusieurs grades selon les tournois. Vous êtes grade 5 (le plus petit grade) car c’est la première année que vous organisez ce tournoi. Plus le grade est important, plus les joueurs gagnent des points. Ces points se cumulent tout au long de la saison et donne un classement international.


2/ Comme tu viens de le dire le tournoi ITF de cette année est un grade 5. Qu’est-ce que qui détermine le grade d’un tournoi ITF ? 

Quand on organise pour la première fois un tournoi ITF, on est obligatoirement grade 5, sauf dérogation. Ensuite, c’est la qualité de l’organisation, cumulée avec la qualité des tableaux qui va faire que le tournoi va pouvoir évoluer dans un autre grade si les organisateurs le veulent. La décision se fera entre la Fédération Française et la Fédération Internationale.


3/ Comment avoir une licence internationale ?

Il suffit d’aller sur le site de l’ITF, pour obtenir l’IPIN. Tu accèdes alors à un compte personnel qui te permet d’accéder à des compétitions partout dans le monde. Cette licence ne donne cependant pas accès aux tournois Open Séniors et Séniors + comme celui que vous organisez fin août (du 17 au 26 août) car ce ne sont pas les mêmes fédérations. Les tournois Open sont sous l’égides de la Fédération Française de tennis, il faut donc une licence FFT pour pouvoir y participer.


4/ Quel est le format des tournois ITF ?

Pour organiser un tournoi Seniors, en fonction du nombre d’inscrits par catégories, il est possible d’organiser un tableau à élimination directe avec une consolante, soit on passe par une phase de poule, ce qui est le cas de votre tournoi. Chaque joueur constituant la poule marquera des points ITF mais celui qui terminera 1er marquera plus de points que le 2ème et ainsi de suite.

Les matchs se jouent en 2 sets gagnants. Pour les catégories de double, le potentiel 3ème set est un super tiebreak en 10 points.


4/ D’où viennent les inscrits de cette année ? 

Il y a peu de français, par contre il y a pas mal d’Anglais, je pense que le gazon n’y est pas étranger. Autrement, il y a également des autrichiens, des espagnols et des Italiens ! C’est assez cosmopolite comme tournoi, ce qui est très agréable.


5/ Comment devient-on arbitre International ?

Comme pour beaucoup de chose, on part de la base au départ. On aide à l’arbitrage en interclub, puis on se découvre un intérêt pour l’arbitrage. On aide à organiser le tournoi avec le juge arbitre du tournoi et petit à petit tu prends en charge un premier tournoi puis un second, tu voyages un peu partout en France pour t’occuper de ces tournois. De fil en aiguille tu développes des compétences, tu passes des qualifications. Il y a 3 niveaux de qualification en France (la 3ème est la qualification fédérale, les deux premières sont des qualifications régionales). Pour passer au niveau international, c’est à la fois une acceptation de la fédération française et de la fédération internationale. En général, c’est en rapport avec le travail fourni durant les tournois ou les championnats de France. 

En France, nous avons une trentaine de juge arbitre "badgés", et ce nombre s'agrandit chaque année. L’arbitre français marche bien et est reconnu.  

Retour à la liste des actualités
Mentions légales Powered by Image in France