LTCDN : Bonjour Harold, bonjour Arthur, pourriez-vous vous présenter ?

Harold Mayot : Je suis originaire de Lorraine, j’ai 16 ans, j’ai commencé le tennis à 4 ans et je suis actuellement classé -15.

Arthur Cazaux : Je viens de la ligue d’Occitanie, plus précisément de Montpellier, j’ai 15 ans et je suis classé -15 également.

Avez-vous déjà joué sur herbe auparavant ?

A : Pour nous deux c’est la première fois

Donc vous n’avez pas de comparaison sur la qualité de nos courts, cependant comment avez-vous trouvé nos terrains ?

H : Ils sont vraiment super ! Ils sont très bien entretenus, le gazon est très fin. C’est notre première fois sur gazon, on découvre et on remarque que c’est une surface assez exigeante.

Quelles ont été vos sensations sur cette surface ?

A : On a eu un bon feeling d’entrée. On avait vraiment envie de jouer dessus, on attendait ça depuis longtemps, le premier entrainement on était excité.

Quel a été votre programme d’entrainement cette semaine ?

A & H : On faisait 3h de tennis le matin avec 1h de physique puis l’après-midi pareil, 3h de tennis aussi avec des étirements pour finir la journée. On mangeait le midi et le soir au club puis on se reposait 2h à la pause déjeuné. En plus, on logeait à l’hôtel juste à côté.

Comment se passe votre rythme scolaire ?

H : Pour ma part je suis au CNED (Centre national d'enseignement à distance) de Poitiers, du coup on avait des professeurs qui venaient le matin et qui nous donnaient des cours. On arrivait à suivre un rythme normal même si ça reste compliqué puisqu’on part souvent en tournoi.

A : Pour moi c’est la même chose, je suis au CNED. Puis j’ai ma mère qui est derrière moi et qui peut m’aider du coup c’est un plus. Mais c’est sûr que ça reste compliqué de travailler de manière régulière, on est quasiment 2 semaines par mois en déplacements.

Vu de l’extérieur, on s’imagine que c’est un privilège d’être à votre place, mais parfois on a tendance à oublier qu’il y a aussi des inconvénients ?

A : Moi je m’entraine près de chez moi donc je peux voir ma famille et mes amis quand je m’entraine, c’est-à-dire environ 2 semaines par mois.

H : Pour moi c’est très compliqué, je m’entraine à Poitiers alors que j’habite à Metz donc ça me fait loin. Je ne rentre qu’un week-end par mois au mieux parfois moins. Ce n’est pas facile mais ça fait partie du jeu. Après c’est vrai que pour les gens ils s’imaginent qu’on voyage à droite à gauche et que la vie est cool mais on a aussi beaucoup d’inconvénients.

A : Puis c’est souvent la même routine, hôtel, club, entrainement… Faut garder une grande rigueur. On a rarement l’occasion de visiter les pays dans lesquels on fait des tournois.

Quel est votre objectif pour Wimbledon Junior ?

A : Pour moi cette année c’est vraiment de l’apprentissage, c’est ma première année où je vais jouer les Grands Chelem. De plus, à Wimbledon ce sera la première fois où je jouerai sur gazon en compétition. Je vais avant tout chercher à prendre le maximum d’expérience et à me faire plaisir. Et bien évidemment, comme tout le monde j’aimerais aller le plus loin possible.

H : Moi c’est pareil, je veux prendre le maximum d’expérience aussi. C’est nouveau pour nous de faire des matchs qui comptent sur gazon. Je veux m’appréhender au mieux de la surface pour essayer d’aller le plus loin possible également. On fait le tableau à la fois en simple et en double.

Quel est votre favori pour Wimbledon chez les Pro ?

A : Nous deux on est des grands fans de Rafael Nadal donc forcément on aimerait qu’il gagne.

H : Moi je mets une pièce sur Rafa. J’ai l’impression que Roger est un peu en dedans donc j’espère que Rafa ira jusqu’au bout.

Arthur Cazaux (28e Mondial en junior) et Harold Mayot (38e mondial en junior) ont remporté ensemble le championnat d’Europe par équipe des – de 16 ans.

Retour à la liste des actualités
Mentions légales Powered by Image in France